Showreel

Résultats

    3.200 spectacteurs

     

Idée

Nous avons entamé le projet par une recherche iconographique, sémantique, puis graphique.

L’idée majeure était de proposer au spectateur une immersion de la file d’attente jusqu’à sa place, en passant par les halls et espaces communs, habillés de pénombre et lueurs vertes.

Deux temps forts : l’extérieur du cinéma pour assurer une forte attente du film, et la grande salle du Rex, immense pièce sombre, propice à développer une atmosphère pesante que l’on retrouve dans la fameuse saga.

Réalisation extérieure

L’extérieur du cinéma s’est donc vu habillé d’une énorme porte de vaisseau spatial, enveloppée de végétation (une première dans la saga, avec Covenant) lui donnant un air abandonné, ainsi qu’un long mur végétal, garni d’éclairages discrets, de petits aliens (facehuggers <3) et une sonorisation angoissante faite de bruits d’eau, de forêt, de monstres..

Réalisation intérieure

L’intérieur reposait sur la présence d’énormes oeufs Alien sur la scène. Un éclairage global tamisé, et des projecteurs motorisés à l’intérieur des oeufs pour créer une impression de mouvement en leur sein.

Une composition originale de Christophe Menassier, en 5.1, fut diffusée sur le système de son du Grand Rex : des cris, nappes angoissantes, craquements et l’iconique xénomorphe Alien trônait sur l’un des balcons, dans la pénombre..

L'expérience

Fruit du travail d’une dizaine de personnes, un mois de conceptualisation, une journée et demie de mise en place, l’opération a ravi les fans, notre client, et permis d’excellentes retombées sur les réseaux sociaux, assurant un divertissement premium.